Archives du mot-clé NBC

Sean Saves The World – 01×01

[Pilote], écrit par Victor Fresco, réalisé par James Burrows

J’attendais avec impatience de pouvoir regarder cette sitcom, tout spécialement alors que je suis en train de revoir Will & Grace, et c’est chose faite.

Synopsis: Sean doit s’occuper d’Ellie, sa fille de 14 ans qui vient d’emménager chez lui après que sa mère ait déménagé pour des raisons professionnelles, mais il lui faut aussi faire face à son nouveau patron autoritaire et aux « conseils » de sa propre mère sur l’éducation de sa fille. Lire la suite Sean Saves The World – 01×01

Toubib or not toubib ?

[Scrubs] toubib or not toubib (Scrubs) – Mon premier jour (My first day) – S01E01 (02/10/2001)

saison 1

Beaucoup d’entre vous connaissent cette sitcom un peu particulière, elle a été diffusée sur M6 et grâce à elle j’ai passé de très bons moments de rigolade devant mon petit écran…

Ca raconte quoi ? JD, étudiant en médecine, débarque au Sacred Heart pour son internat. On le suit pour son tout 1er jour de travail…

Avec la présence de la voix off on entre directement dans le vif du sujet et dès les premières images on découvre le côté loufoque de JD !

recouvert de crème à raser

Ca c’est fait !

Ensuite on découvre un JD un peu flippé qui nous présente son meilleur pote : Chris Turk. Ces deux-là, on le découvrira par la suite, seront inséparables. Ils ont une relation d’amitié ultra-fusionnelle, et JD commence à être jaloux quand il apprend que Turk va peut-être emménager avec Todd (le compagnon de Chirurgie de Turk).

Ensuite nous découvrons Elliott, l’élément féminin côté médecin. Elle est légèrement antipathique dans cet épisode. JD tombe directement sous son charme, mais ce n’est pas réciproque…

Elle n’hésite pas à l’utiliser et à le mettre dans une situation inconfortable face à Kelso…

Kelso, tout d’abord JD le prend pour le gentil papy docteur… mais il s’avère être un véritable démon ! J’adore la déconvenue de JD face à la découverte en fin d’épisode sur la véritable nature de Kelso. Ce dernier évoluera quand même au fil des épisodes pour montrer un côté un peu plus humain !

A côté de cela, Cox est loin d’être agréable pour une première rencontre… Cependant il apparaît comme un très bon mentor et ce dès le début… On découvre ses principales caractéristiques : le sarcasme, l’ironie et se foutre joyeusement de la tronche de JD ^^ dès le début…

Je ne vous ai pas encore parlé de Carla, l’infirmière qui appelle JD Bambi… Elle est un peu comme une grande sœur et elle prend sous son aile notre médecin débutant… J’avais oublié que Carla et Turk entamaient une liaison dès ce pilot…

Et j’ai adoré la façon dont Carla remet en place Elliott ! Bien envoyé !

Vient ensuite le moment le plus difficile pour un jeune docteur… Déclarer la mort d’un patient, c’est que ca lui en fout un coup au petit JD ! Mais dans un hôpital, on ne peut pas se laisser aller à déprimer, ou perdre le fil, il y a toujours quelque chose à faire… JD termine ainsi sa garde en découvrant que Turk va bien venir vivre avec un lui ^^ (sont pas mignons ces deux-là ?)…

Je n’ai pas encore parlé du Concierge qui sera un peu la Némésis de JD durant 8 saisons… JD se le met à dos dès ce pilot ! Et on sait pertinemment que ca ne s’arrangera pas avec le temps. Son nom restera d’ailleurs un mystère ^^ ! Les pics échangés entre ces deux-là sont d’ailleurs énormissimes même si ce pilot nous fait à peine découvrir le potentiel comique des deux gugusses !

Ils restent encore tout pleins de choses à découvrir pour JD et ses acolytes… et je ne sais pas pour vous mais ce pilot m’a mis l’eau à la bouche dès que je l’ai vu… Certes, il m’a fallu une saison entière pour vraiment apprécié tout cet univers mais après c’était fini ^^ !

Et vous quel souvenir gardez-vous du pilot de Scrubs ?

The Melmac Touch

Alf – Le visiteur inconnu (A.L.F) – S01E01 (septembre 1986)

Prenons la Delorean et repartons vers notre enfance.

Le seul bon chat qu’il connaisse est un chat pané, c’est bien sûr de notre cher Alf, lourd et poilu et qui parle, que je veux parler.

Petit rappel:
Willy est une sorte d’Arthur Weasley pour aliens. Il essaye de capter des signaux extra-terrestres dans son garage. Mais un soir, il capte réellement un signal. Qui vient s’écraser tout droit sur son garage, justement. Willy veut garder Alf une journée, le temps d’essayer de réparer son vaisseau, mais Kate, sa femme, apprend bientôt qu’Alf n’a en fait pas de chez-lui où retourner. Le nouvel arrivant se sent très vite à son aise et est adopté aussitôt  par Lynn et Ben, les enfants. Malgré la discrétion demandée à Alf (lol), la voisine Mme Ochmonek l’aperçoit et un militaire vient bientôt le récupérer pour le faire subir toutes sortes de choses horribles. Que va décider Kate ??

J’ai beau avoir 23 ans maintenant, en regardant le premier épisode, je me suis bien marrée ! C’est fort agréable de revoir un truc de son enfance et de le kiffer encore.
Si par hasard vous ne connaissez pas, vous pouvez commencer maintenant, c’est trop culte pour le rater complètement et vous ne le regretterez pas !

Quelques citations en VO pour le fuuuun !

E.T. was a movie ! This is real. This is on our coffee table.

It’s heavy, it’s hairy, and it talks !

– Oh I’m sorry, it just seems so human..
– Hey ! There’s no need for name calling.

– What kind of snack ?
– You got a cat ?

– What’s going on there ?
– Nothing. Just screaming.

– I’d like to take a shower, now.
– Count me in !

Lynn – I’ll get the wrench, dad.
ALF – Lynn, do you happen to have a phone here ?
Lynn – No why ?
ALF, listening to the radio – KLVZ, bonus tune ! 15th caller wins a new Porsche ! Oh wait, forget it, must be a licensed driver.
Lynn – I’m a licensed driver !
Willy – Wrench, please.
ALF – Quick, what’s the name of the tune ?
Willy – Wrench, please !
Lynn – Born in the USA.
ALF – I wonder why I didn’t know it.
Lynn – I’ll call.
Willy – Wrench !
Lynn – What’s the number ?
ALF – Area code 311-555-98…
Willy – WREEEEEEEEENCH !
ALF, looking at Willy as if he was crazy – …45.

Kate – I said no soda pop.
Ben, back from the kitchen with Alf – It’s not soda pop, it’s beer.

PS: J’allais oublier de remercier Didier Richard, qui m’a donné envie de revoir cette série en publiant un portrait d’ALF.