Archives pour la catégorie Musique

Trigger songs for Supernatural fans

J’ai fait une jolie playlist :). Je voulais faire un truc très court avec seulement les chansons que je n’écouterai plus sans hurler ou sangloter violemment dans ma tête, mais ça s’est transformé en un grand best of Supernatural’s soundtrack. ENJOY (enfin, pour certaines, c’est une façon de parler) !

It’s Supernatural, I’m coming undone

Ce n’est pas flagrant quand on ne me voit pas de visu, mais je suis une inconditionnelle de Supernatural.
J’ai découvert cette série en mai 2008 (genre de parenthèse enchantée de ma vie), mais pendant des mois, j’étais incapable de la regarder sans Belzébuth (pour celles qui auraient eu vent de l’époque Confé des Gourgandines), chez qui j’étais lorsque nous avons découvert cette série. N’étant que rarement avec elle, je n’ai donc pas beaucoup regardé.

Et puis les rediffusions récentes (tout est relatif), je m’y suis finalement attachée seule, comme une grande, sans Belzébuth.

Puis est arrivée dans ma life Vivi Layton (je vous rassure c’est pas son vrai nom). Avec qui j’ai parlé de Supernatural. Je me suis donc attelée à la saison 4, mais visiblement je n’avais pas assez suivi la 3. C’était pas très grave cela dit, même si c’est mieux de comprendre qui est Lilith et qui est Ruby etc. Et pendant ce visionnage, je suis définitivement tombée du côté Supernatural de la Force.

Mais venons-en au pourquoi du de quelle façon. Qu’est-ce qui est si bien dans cette série ? Pourquoi cette série m’a fait jeter aux orties ma résolution de ne plus me pieuter après 1h (ce que j’avais réussi à faire pendant presque deux mois) ?

Au départ c’était surtout pour Dean (Jensen Ackles, qui contre toute attente m’avait manqué depuis Dark Angel et Smallville, car oui, j’ai regardé des épisodes de Smallville pour voir Jensen). Jensen ne correspond aaaabsolument pas à mes standards de Craquos, mais bon… Il en fait quand même partie :D. Par ailleurs, nous parlons là de Dean, et Dean est carrément kiffable à décès. Il a un sens de l’humour sarcastique, voire cynique, et il me fait donc rire à foison, c’est un peu mon Dave la Marrade du moment.

Jensen

Dean a une super caisse. Et quand je dis caisse, j’insulte la voiture en fait. Dean a « hérité » de l’Impala de son père. Modèle 1967 (je me souviens de l’année du modèle, c’est vous dire comme je la convoite dans mes rêves les plus fous)(surtout si Dean est livré avec). Et ne vous avisez pas d’abîmer quoi que ce soit ou Dean vous assomme. Si vous avez de la chance. Ci-dessous, elle est un peu poussiéreuse mais c’est uniquement à cause du désert, sinon ça n’arrive pas. Dean bichonne sa chérie.

Dans ce lovely véhicule, Dean écoute de la musique qui déchire (beaucoup de AC/DC, et pas que dans la BO,, ce qui s’étend à la BO de la série, jugez plutôt  par le truchement de cette petite sélection.

J’allais oublié de parler de Jared Padalecki, qui n’est évidemment pas désagréable du tout à regarder (bien qu’un léger abus de sourcils froncés soit à déclarer dans la saison 4)(mais c’est compréhensible, franchement ;o). Jared que toute une chacune a pu découvrir dans Gilmore Girls (oui je ne l’ai jamais dit mais il fut une époque où je suivais Gilmore Girls, pendant 2 saisons je crois, la faute à France 2). Allez je suis gentille, je vous mets une photo aussi :D.

Il est plus que temps d’en venir au fond. Supernatural est une série mêlant horreur, comédie et drama. Ah et road-movie aussi.

Sam et Dean sont frères. Dean est chasseur de démons, comme son père (interprété plus tard par je ne sais pas qui, aka Denny dans Grey’s Anatomy). Sam est étudiant en droit, il est doué, il a une meuf et un avenir brillant s’annonce pour lui. Il ne veut pas entendre parler de chasse aux démons etc.
Seulement les choses ne se passent pas comme ça dans la vraie vie, et Dean débarque chez Sam, l’informant de la disparition de leur père, parti chasser quelques jours plus tôt. Le petiot rempile donc, « provisoirement » et les deux frérots vont désormais sillonner le pays en Impala à la recherche de  leur père, mais aussi de démons et autres créatures surnaturelles, décimées à base de sel, de fer, et de restes enflammés.

On croise notamment Bloody Mary, une Dame Blanche (pas la coupe glacée), des vampires, des fantômes à tire l’arigot et d’autres créatures assez connues du genre. Il est aussi question de légendes urbaines et autres réjouissances.

La série avançant, l’intrigue « d’arrière-plan » prend le dessus, parce que ça devient sérieux ;o. Ce qui n’empêche pas les épisodes plus légers. Se suivent donc les épisodes « importants », qui ne sont cependant pas dénués de traits d’humour à fort caractère poiladogène, même dans les moments les plus « aaargh », pour détendre l’atmosphère, et les épisodes « marrade », à base de Paris Hilton décapitée, parodies de films ou de séries, ours en peluche dépressif qui prend vie, j’en passe et des meilleures (littéralement).

Sachez aussi que les titres des épisodes sont bien plus drôles en anglais. Exemple de la deuxième saison Children shouln’t play with dead things est devenu Au-delà des apparences… Cela étant dit, la VF est pas mal, puisque j’ai quand même regardé en VF assez longtemps, mais évidemment, comme d’hab, la VO c’est mieux, dude. Et il y a plus de gros mots en VO, bizarrement. Plus de fuck, bitch, bastard et autres dick etc. (Je vous tiens au jus si cette phrase a une influence sur les requêtes xD).

Si avec tout ça je vous ai pas donné de regarder au moins un épisode, ben… C’est fort dommage.

Oh. My. Goodness. (1992-1993)

Je suis en train de regarder TMC, une émission qui parle des 90’s. Et ils ont invité quelques personnes pour blablater sur des extraits divers de l’époque. Et là je viens de voir :
a) Pascal Brunner (mais si, vous savez, le présentateur de Fa Si La Chanter !). Il est maigre, dans le genre malade.
b) MAX. Max. Max quoi. Fichtre diantre morbleu de bordel de merde !! J’écoutais Fun Radio uniquement pour lui (bon j’écoutais l’émission d’arthur pour entendre Manu Lévy aussi). Je suis dingue de Max. J’ai même une photo dédicacée. C’est à cause de lui que j’ai pris l’habitude de ne pas dormir avant minuit. Voire minuit et demi. Voire une heure de temps en temps. Mais bon à la fin ils avaient plus le droit de déborder :|. Si j’avais pu, j’aurais écouté Ado.fm pour le suivre jusqu’au bout.
c) Sandra Lou. HAHAHAHAHA, Sandra. Elle a joué dans Le Bachelor et dans Le Groupe, il faut le préciser, avant d’animer des conneries, tout le monde ne le sait pas. Et j’assume totalement de la connaître depuis le début.
d) Maxime, dont la profession serait "humoriste".
e) Phil Barney, et là gros coming-out pour moi, je le connais parce qu’il a fait un duo avec une fille de Loft Story (n°2 je crois), dont je me rappelle même le prénom, à savoir Marlène. Zeu Ouiche Lorraine. Avoir un seuuuuul enfant de toiiiii, c’est le cadeauuuu dont  je rêvaiiiiis *nausée*.
f) Matthieu Delormeau, dont je vois enfin le faciès fort agréable au demeurant.
g) J’ai oublié un de mes grands amours de l’année dernière, FIFIIIIIIIIII !!!!! (de la bande à Fifi, bande d’ignares)

Vous comprendrez que je ne sais plus où donner de la tête. Heureusement que le contenu de l’émission ne réveille pas trop de choses en moi (évidemment quand je dis ça, il y a La Famille Addams – oh mon dieu !! la pestasse blonde c’était Harmony dans Buffy !!! – film que je surkiffe). Parce qu’ils parlaient de 1992 et j’avais seulement 5 ans donc bon.

Purée quand j’étais gamine j’écoutais NTM et IAM quoi. Je lui ai mis la fièèèvreuh VS. Je danseuh le MIA.
Trop lol. Oh my ! Le look d’Akhénaton, c’est grand. (Rappelons que le clip du MIA a été réalisé par Michel Gondry)(je suis navrée je ne trouve pas de photo qui correspond à ce que j’ai vu, mais celle-ci  est quand même du domaine du gros dossier)

Jérôme Commandeur a grossi, les enfants.

Bon passons à 1993, année de naissance de la Sista.

"Les Visiteurs, qui devient le film culte de toute une génération" (OKAYYYYYYY)(je crois qu’elle parle de ma génération -_-" …)(Jour, nuit,jour,nuit,jour,nuit)(bon j’arrête là, sinon on sera forcés de se rappeler que les suites sont des daubes de qualité décroissante).

Beverly Hills. Shit. J’ai regardé plus tard mais je l’ai vu. Brandon, mais tu as bu ! Ooooh Fuck ! Marjolaine de Greg le Millionaire. (ce commentaire n’a queue ni tête, c’est un commen-ver-de-taire)

Haha j’adore Fabien Lecoeuvre, c’est mon modèle. J’ai conscience que la majeure partie de mon lectorat ignore totalement qui c’est, mais tant pis. Il sait tout sur tout le monde. Je l’admire.

Rha voilàààà, rhaaaaa, rhaaaaa *spasmes*. Ils parlent de la prise d’otages à la maternelle de Neuilly, et qui était maire à cette époque ?? Nicolas S. of course ! *ksssssssssss*.

Emmanuel de Brantes… Je me souviens l’avoir vu dans la Ferme Célébrités. Il était ridicule. Et hypocrite je crois aussi. Il m’énerve déjà, lol. Il étale ses références, c’est lourd.

Je dois malheureusement partir (ma mère fait sa crise) alors que le petit sujet sur la dance arrive… J’ai eu en double une cassette de Corona, elle était offerte avec du gin (je vous rassure le gin ne m’était pas destiné). Enfin la face que j’écoutais toujours était celle où se trouvait le medley de Corona. Que de bons souvenirs… Dans mon immense chambre de l’époque, où je pouvais faire des chorés très très recherchées sur Corona ou bien même la Marche Turque.