Archives pour la catégorie Fiches séries

Arrow – Spoiler alert

Il y a un peu plus d’un an, j’ai écrit cet article sur Arrow. La série venait à peine de commencer, j’étais plutôt enthousiaste.
En ce 29 octobre 2013, on peut décemment dire que je me suis véritablement attachée à la série, et j’attends avec impatience le prochain épisode.
Certains questions que j’avais ont eu des réponses, d’autres pas encore complètement (je pense surtout à cette affaire de Thea/Speedy/Roy, mais aussi à Black Canary). Sur ce point, j’ai trouvé la saison 1 réussie.
Si certains parmi vous aiment les séries d’actions et hésitent encore, lancez-vous, Arrow vaut le coup d’être testée.
ATTENTION – SAISON 2 – RISQUE DE SPOILERS
Le début de cette saison 2 me semble intéressant. Oliver a changé sa priorité, sa façon de faire, et il a l’air d’avoir intégré les avantages du travail en équipe. Laurel a changé de point de vue aussi, mais que va-t-il se passer maintenant qu’elle a réalisé son erreur ? J’ai d’ailleurs apprécié que son père lui ouvre les yeux, lui qui était si sceptique (alerte euphémisme).
J’attends avec enthousiasme de savoir comment Roy va évoluer, j’aime beaucoup le personnage jusqu’à présent, j’avais peur d’être déçue, mais finalement non.
En parlant de déception, j’ai cru voir que beaucoup n’aimaient pas trop cette Black Canary. Personnellement, à part sa bouche étrange, je ne vois pas ce qu’on peut déjà reprocher au personnage, jusqu’ici je n’ai pas vu de grosses dérogations par rapport à la Black Canary de base. Alors, certes, le fait qu’elle ne soit pas Laurel peut poser problème (c’est sûr que je préfèrerais voir une Laurel plus fidèle à celle des comics, pour le coup, celle de la série me fait penser à une version light de Lois Lane, ce qui est beaucoup moins intéressant). Je vois plutôt ça comme une occasion d’avoir un nouveau personnage, et comme tous les personnages adaptés des comics, j’attends de voir ce qu’ils vont en faire. Le dernier épisode laisse penser qu’elle a fait partie de la Ligue des Assassins, pourquoi pas. J’espère juste qu’ils ne vont pas mélanger Katana et Black Canary parce que les deux ont largement de quoi construire des personnages intéressants dans l’univers de la série.
Restent tous ces flashbacks sur l’île. Même si je les trouve plus intéressants qu’au départ (pas spécialement cette saison, remarquez), j’aimerais quand même bien que ça cesse au bout d’un moment. A partir du moment où Oliver ne vit plus comme s’il était sur l’île, seul et entouré de menaces et de gens à qui il ne faut pas faire confiance, pour moi le principe de flashback n’a plus lieu d’être. Les parallèles sont parfois intéressants à faire, mais je sais pas, j’accroche beaucoup moins à ces passages, la plupart du temps. J’attends vraiment de voir ce qu’ils vont faire du personnage de Shado, aussi…
Et vous, quelles sont vos impressions sur la globalité de la saison 1 et sur le début de la saison 2 ?

The Borgias

The Borgias (2011- ?) – Neil Jordan

Avant un futur (long) article sur la série The Tudors, je voulais vous présenter sa petite sœur qui vient de commencer aux Etats-Unis et qui arrivera certainement très prochainement chez nous. Suivant le modèle de la série The Tudors, c’est de l’Histoire ! ^^ Mais version sexy pour s’adapter à un public pas forcément intéressé.

 

De quoi ça parle ? La série raconte l’histoire de la famille Borgia pendant la Renaissance (au XVe siècle), en Italie en particulier centrée sur Rodrigo Borgia, qui devint le Pape Alexandre VI en 1492.

Un peu d’histoire pour contextualisé la série : La série se passe avant la série The

Tudors puisqu’elle commence en 1492 lors de l’élection du Pape Alexandre VI ; Henry VIII n’a alors qu’1 an et n’est pas encore le roi que l’on connaît.

En 1492, il s’agit de l’année de découverte de l’Amérique et marque le début de la r

enaissance qui débuta en Italie, une période trouble pour l’église catholique.

Borgia est le nom italianisé de la famille Borja, originaire du Royaume de Valence (Espagne), qui a eu une grande importance politique dans l’Italie du XVe siècle. Elle a fourni deux papes, ainsi que plusieurs autres personnages, dont quelques-uns ont acquis une fâcheuse renommée.

La famille Borgia a subi une légende noire forgée par ses ennemis politiques. Les Borgia furent accusés pêle-mêle d’empoisonnement, de fratricides, d’incestes… Cette légende a contribué à faire des Borgia les symboles de la décadence de l’Église à la fin du Moyen Âge.

Fait d’armes de la famille Borgia :

Pour le Pape Alexandre VI (Jérémy Irons dans la série), le traité de Tordesillas, conclu entre les rois catholiques et Jean II de Portugal, le pape divise le Nouveau Monde en attribuant le Brésil au Portugal et le reste de l’Amérique latine à l’Espagne. Qui explique encore aujourd’hui la différence de langue au sein de l’Amérique latine.

Pour César Borgia (fils du précédent oui ! oui ! c’est possible !), il a notamment inspiré le livre Le Prince de Machiavel.

Suivant le modèle de sa grande sœur, la série se base sur la réputation scandaleuse de la famille Borgia : Alexandre VI a une femme Vanozza Gattanei qui lui a donné 4 enfants dont César Borgia, plus une maîtresse qui lui donna également 4 enfants. Ces enfants ne sont pas non plus des enfants de chœur (huhu ^^) puisque César Borgia servit de modèle au Prince de Machiavel. Il le présente comme le modèle du tyran : outre ses crimes politiques, on l’accuse d’avoir fait assassiner son frère aîné, et d’entretenir un commerce incestueux avec sa sœur, Lucrèce

Les Borgias n’ont également pas hésité à tuer des cardinaux pour récupérer leurs terres et leurs argents…

Une source de nombreuses histoires scandaleuse a présenté.

 

Mon avis :

Il est difficile de ne pas comparer la série avec sa grande sœur puisqu’elles sont liées, d’ailleurs avis à ceux qui ont regardé The Tudors, j’ai cru voir dans le générique de The Borgias quelques images également présente dans celui de The Tudors si vous pouviez me reconfirmer …

Étant une passionné d’histoire, une série historique comme The Borgias, je saute dessus tout de suite. J’avoue je ne connaissais pas du tout cette famille avant d’avoir vu la promo de la série l’année dernière. Comme les Tudors, l’histoire reste assez simple : on prend une famille assez scandaleuse qui a touché le pouvoir et a eu une influence en son temps. Un petit mélange de sexe, de pouvoir et de religion sans oublier le

 glamour et tout ça au moyen-âge voir la Renaissance. On obtient les Tudors et les Borgias.

Je suis la première à me faire prendre ^^ A part le côté, on prend ce qui est le plus scandaleux, The Borgias est vraiment bien. Les décors sontmagnifiques ainsi que les costumes. Ils se sont quant même payer Jérémy Irons qui est juste excellentissime dans tout ce qu’il fait. C’est un peu la seul star du show. Il porte la série sur ces épaules, comme l’a fait Jonathan Rhys Meyers sauf qu’il est plus connu internationalement. Les autres acteurs jouent également très bien mais sont moins connu. Je trouve la série pour les 3 épisodes que j’ai vu beaucoup plus sanglante que The Tudors, qui elle mettait l’accent plutôt sur le sexe. Au niveau historique, la série a l’air d’être assez cohérente avec la réalité même si je suis pas une experte de cette époque. Il faut voir aussi l’évolution de la série pour se rendre compte des modifications apportées par les producteurs; ce genre de série rend l’Histoire plus abordable et moins pompeux qu’elle ne peut y paraître même si elle ne montre pas l’histoire de façon véridique.

Pour le peu que j’en ai vu j’étais assez emballé, il reste à voir comment elle va évolué en sachant que la série vient juste d’être renouvelée pour une seconde saison

Mon prochain article sera donc consacré à sa grande sœur The Tudors

La musique du générique comme celle de la série  toujours composé par Trevor Morris

Oh, my God!

Mr Sunshine- pilot s01e01 (février 2011)

Mr Sunshine (2011) Crée par Matthew Perry, Alex Barnow

 

Voici un petit article sur une série qui vient de débuter aux États-Unis: Mr Sunshine.

En premier lieu, ce qui m’a poussé à regarder cette série, c’est l’acteur principal Matthew Perry. ^^

Il était l’un de mes « Friends » préférés et j’adore cet acteur. On le voit pas assez souvent à mon goût depuis la fin de  Friends. Il a joué dans une série: Studio 60 on the Sunset Strip (2007) qui s’est arrêtée après 22 épisodes. Il n’a pas eu beaucoup de chance avec ces projets TV un peu comme les autres « Friends ».

Venons-en à Mr Sunshine, sa nouvelle série.

 

Un petit synopsis pour commencer:

 

Ben Donovan, le directeur d’un stade de San Diego particulièrement auto-centré, traverse la fameuse crise de la quarantaine aux cotés de ses collègues excentriques, parmi lesquels Crystal, sa patronne, très capricieuse; Alice, la mignonne directrice du marketing avec qui Ben partage régulièrement quelques moments intimes; Alonzo, un ancien basketteur continuellement heureux; Heather, l’assistante de Ben qui semble douce mais qui cache en réalité un tempérament de feu; et le fils de Crystal, le nouvel employé un peu débile sur les bords.

 

Mon avis sur cette série:

j’ai pu voir à ce jour les 2 premiers épisodes de la série. L’histoire n’est pas forcément exceptionnelle et l’humour est parfois lourd. Les épisodes sont court ce qui n’est pas un mal. ^^

J’ai quand même bien aimé cette série. J’imagine ça comme la crise de quarantaine de Chandler après que Monica l’ai quitté ^^.   J’ai personnellement préféré le second. Je l’ai trouvé beaucoup plus dynamique et plus drôle. Non! Non! Ce n’est pas parce qu’il y a un Jonas Brothers dedans! lol

Je suis pas accro mais c’est sympa à regarder de temps en temps.

 

 

Pourquoi regarder Mr Sunshine:

  • les acteurs: De nombreuses têtes connus sont au casting de cette série: bien sur Matthew Perry mais également Allison Janney (vu notamment dans A la maison blanche) et James Lesure (vu dans Las Vegas c’est lui le voiturier!!)
  • L’humour assez piquant de Ben!
  • les guest star comme Nick Jonas, Liz Caplan
  • Revoir Matthew Perry ^^

 

Fairly Legal

Fairly Legal (2011 – ?) – Michael Sardo

Le pitch: Kate est une ancienne avocate qui a changé de bord pour devenir médiatrice. Elle travaille cependant toujours pour le cabinet de son père, fraîchement décédé, et vit sur le bateau qu’il lui a laissé (je suis pas sûre qu’il lui ait laissé en fait, mais peu importe ce détail).
Kate doit jongler avec son travail, qu’elle prend très à coeur (c’est une série judiciaire quand même), et sa vie privée. Elle a quelques difficultés à s’entendre avec sa belle-mère et nouvelle patronne Lauren, et sa relation avec son ex-mari Justin serait probablement qualifiée de « compliquée » sur facebook. S’ajoute à ça le nouveau voisin au port, australien et graou, Andrew.
Heureusement, son geek d’assistant/secrétaire et ami, Leo est là pour simplifier un peu tout ça.

Mon avis: Je dois dire qu’après le premier épisode, j’étais pas sûre de continuer, vu le nombre impressionnant de séries que j’ai à voir (pour vous lecteurs :mrgreen:, entre autres). J’avais déjà vu le pilote de Harry’s Law, et j’avais préféré ce dernier. Mais à l’heure actuelle, après 3 épisodes, je trouve que la série vaut bien le détour.
Les personnages sont tous attachants, et même si on a encore plein de choses à apprendre sur eux, on a eu au moins des aperçus des aspects moins connus. La belle-mère n’est pas la marâtre de Kate, bien que sur l’iPhone de cette dernière, elle apparaisse comme « The Wicked Witch ». Jason n’est pas juste l’enflure d’ex-mari (loin de là, je crois qu’au prochain épisode, je swoone ;o). Quant à Kate, avec ses retards pathologiques (toujours pour la bonne cause mais quand même, le mot « reschedule » est prononcé un certain nombre de fois par épisode) et ses chaussures, je l’aime beaucoup. Mais après seulement le premier épisode, j’étais pas fan. Elle a tendance à aller au travail et trouver quelque chose de mieux à faire sur le chemin, pendant que des gens l’attendent et si mes souvenirs sont bons, c’est arrivé un peu trop souvent dans le pilote. Y’a quand même un sujet sur le forum IMDb au sujet de ses retards, qui seraient un manque de respect des gens.
Le plus pour une série judiciaire, c’est que Kate est médiatrice, elle cherche donc à satisfaire les deux parties d’un conflit, ce qui enrichit un peu les intrigues. Les accusateurs ont parfois des choses à cacher, lesquelles-pourquoi-comment-régler-tout-ça ? Voilà comment on pourrait résumer l’aspect judiciaire de la série. N’oublions pas les visites au tribunal, où travaille justement Justin, qui est le DA du coin (le coin étant San Francisco, me semble-t-il, mais je mélange peut-être)(je suis navrée je ne sais plus comment on dit DA en français).
J’apprécie aussi le fait que la mort récente de son père ne prenne pas une place trop importante. C’est traité comme une part de sa vie actuelle, comme quelque chose qu’elle doit gérer, mais à aucun moment on ne s’apitoie sur son sort.

Globalement, la série est vivante, si je puis dire, on passe un bon moment. Jusqu’ici pas d’épisode qui faisait ressortir des problèmes de société comme le fait Harry’s Law, mais ça n’empêche pas les affaires traitées d’être intéressantes.

Les Acteurs: Dans le rôle principal Sarah Shahi, qui a joué notamment dans le pilote de Supernatural et dans Alias (dans le rôle de Jenny, l’assistante/meuf de Will)(la morue). Dans le rôle de l’ex-mari, Michael Trucco. Je vous cache pas que j’avais déjà mis Battlestar Galactica dans mes séries à voir prochainement, mais en sachant qu’il joue dedans, je suis encore plus pressée. On a récemment pu le voir dans quelques épisodes de Castle, à la fin de la saison 2. La belle-mère est jouée par Virginia Williams, qu’on a pu voir dans HIMYM, dans le rôle de Claudia (alors là pardonnez-moi, mais j’ai totalement oublié qui est Claudia) et dans pas mal de séries pour des apparitions ponctuelles. Leo, l’assistant dévoué qui joue à WoW pendant ses heures supp, est interprété par Baron Vaughn, qui gagne à être connu. Il a aussi joué plusieurs fois dans des séries diverses donc sa tête ne vous sera peut-être pas totalement inconnue.

NOOB

Et si nous parlions de Web série pour changer? ;o

En ce moment sur internet, un phénomène rencontre un succès plus que prodigieux , à tel point qu’une adaptation en Roman, en Bd (et peut-être même en jeux) ont vu le jour. Je parle de NOOB.

Avez vous jamais joué au MMORPG? Si là vous vous dîtes « de quoi qu’elle dit? » je répondrait alors: les jeux en ligne tels que Runes of magic, War Craft ou encore Guild War, ces animations où vous pouvez vous créer (gratuitement ou moyenant la somme de quelques euros), un personnage sur le Web, rencontrer vos amis ou vos ennemis et exécuter des quêtes ou des combats groupés en direct avec des milions d’autres joueurs.

Et bien, Noob reprend ce principe à un point près: on ne connait presque que des boulets dans ce monde du RPG nommé  « Horizon ».

Dans cette série, vous rencontrez les membre d’un groupe connu pour être la pire guilde jamais crée dans le jeux: NOOB (ce qu’on traduit généralement par « ne sait pas jouer ») .
Vous découvrez au fur et à mesure plusieurs personnages qui resteront avec vous et qui ne cesseront de vous surprendre par leurs histoires et leurs caractères incroyables. Parmi eux :

 

Gaea: Étudiante pingre prête aux pires fourberies pour gagner des sous.
Omega Zell: L’homme le plus misogyne de la planète et près à tout pour rentrer dans la meilleur Guilde: la guilde justice.
Artheon: Le chef de Guilde qui s’est retrouvé involontairement ici après que son personnage niveau 100 fut supprimé pour avoir triché.
Sparadrap: Le pire prêtre que « Horizon » ait jamais connu, toujours joyeux et naïf, le tout nappé d’une pointe de stupidité à mourir de rire.
Golgota: Étudiante brute qui ne sait que taper avant de parler.
Vous aurez aussi le grand plaisir de retrouver de nombreux clin d’œil à des œuvres du cinéma ou du monde des séries mais ça, c’est à vous de les découvrir.

 

Que vous ne connaissiez rien aux jeux en ligne ou que vous soyez un maître, vous aller très vite vous y retrouver et vous plonger dans ces épisodes drôles et attachants. D’ailleurs, les acteurs vous rappellent au fur et à mesure de l’histoire le vocabulaire du bon Geek.

On notera que Noob a fait ses débuts en tant que petite série Web (bien que Fabien Fournier en fut le boss ;o ), ainsi, les premiers épisodes qui ne faisaient que une à deux minutes sont maintenant d’une durée de 15 minutes environ. Les costumes, les personnages, les décors et les effets spéciaux s’améliorent au fil du temps tout comme le succès que rencontre la production mais l’humour est toujours le même et les personnages ne changent pas pour notre plus grand plaisir!

Si jamais vous avez envie de vous lancer dans cette aventure, tous les épisodes sont disponible gratuitement sur le site officiel NOOB.