Taisez-vous

Cet article sur les spoilers me trotte dans la tête depuis un bon moment, mais je l’ai souvent remis à plus tard. D’une part parce qu’évidemment, quand le sujet survient, je suis plutôt énervée, et généralement quand les gens m’énervent, je vais regarder un épisode de série. D’autre part parce que je me disais que ma définition du spoiler est plus large que celle de beaucoup d’autres et que je me sentais un peu ridicule. Faire cet article ne veut pas dire que je ne fais jamais d’erreurs, mais j’essaye activement d’en faire aussi peu que possible, et j’apprends aussi au fur et à mesure, en réalisant ce qui me dérange. Mon but est que chacun réalise ce qui emmerde les autres et essaye de limiter les dégâts afin que l’on puisse tous profiter de ce que l’on lit ou regarde.

N’allez pas croire que je ne veux pas du tout que vous vous exprimiez sur les séries/films/livres/comics, seulement sur des réseaux comme Facebook ou Twitter, il est trop facile de lire un statut ou un tweet quasiment instantanément avant d’avoir pu comprendre qu’il ne fallait pas. C’est donc aussi quand on écrit qu’il faut faire attention aux autres. Notez aussi que je ne parle absolument pas des spoilers dans les articles de blogs de type review, compte-rendu, ou autre truc spécifique de ce style.

Spoilers

Principes simples

  • Ne racontez pas ce qui vous a surpris. Quoi que ce soit. Même si vous estimez que ça n’a pas grande importance dans l’intrigue, si ça vous a surpris un tant soit peu, laissez la surprise aux autres aussi.
  • Chacun suit les choses à son rythme. Certaines catégories de spoilers deviennent plus pardonnables avec le temps, mais bon, les bonnes habitudes à prendre sont aussi valables quand vous regardez une série avec trois ans de retard, parce que peut-être que quelqu’un a quatre ou cinq ans de retard.
  • Tout le monde ne peut pas « muter » des hashtags sur twitter (et personnellement, je n’ai pas envie de changer de client Twitter pour ça alors que le mien me convient très bien par ailleurs). Donc votre « #spoilers », il sert pas à grand chose, au final, malgré vos bonnes intentions.
  • Tout le monde ne regarde pas les bande-annonces et la promo, et certains le font VOLONTAIREMENT (par exemple moi), donc renseignez-vous avant de baver sur un élément que le marketing a jugé bon de dévoiler ou teaser.
  • Concrètement, au lieu de tweeter/mettre en statut « le mariage de Truc et Machin m’a émue aux larmes » vous pouvez mettre « J’ai vu tel épisode, Truc et Machin m’ont émue aux larmes » ; au lieu de « Oh, Roger ♥ 😥 RIP. » → « J’ai vu tel épisode, je suis triste. » Bref, vous pouvez exprimer vos réactions sans dire explicitement à quoi vous réagissez. Si c’est ambigu, c’est encore mieux.
  • Un fanart peut contenir un spoiler, ça paraît bête à rappeler, mais on devrait y penser plus souvent. Je me suis récemment fait spoiler un décès de cette façon, ça fait mal, même si je me suis trompée sur le contexte, c’était quand même dur.finger on lips

Maintenant, examinons les différents types de spoilers.

Le spoiler universel

Le spoiler universel dévoile quelque chose que tout le monde s’accorde à considérer comme crucial et relativement inattendu. Il s’agit là des « plot twists », les retournements de situation. Gâcher ces surprises gâche facile 60% du plaisir de la découverte. Celui-là se croise rarement, car peu de gens aiment connaître ces éléments à l’avance.

Exemples typiques : la mort d’un personnage important ; son départ au pays de Galles ou dans un autre univers parallèle ; l’identité de ce qui était jusque là une entité (Gossip Girl, Pretty Little Liars,…) ; la vérité sur une question/un mensonge qui fait partie intégrante de l’intrigue (Lost, Alias,…)

Le spoiler de l’amateur

Avec ce spoiler, on commence à taper dans ce qui peut valoir une remarque méprisante et/ou moqueuse quand on râle, selon le type de personne qui commet l’irréparable. Il peut aussi arriver sans mauvaises intentions, parce que la personne croyait que tout le monde/les gens intéressés savaient. Il est donc souvent évoqué sans précautions aucune, ce qui le rend d’autant plus violent.

Exemples : la mort d’un personnage—même secondaire—dans une œuvre classique (Le Seigneur des Anneaux & co., Harry Potter, Les Misérables,…) ; un évènement modifiant la dynamique entre deux personnages ; un évènement type rechutes, crises diverses, bref tout ce qui constitue une modification du comportement habituel d’un personnage ; …

Le spoiler de déduction

Ne prenez pas vos followers pour des imbéciles. Surtout quand vous savez que certains sont à peu près au même niveau que vous, ou que vous êtes au début d’une série que certains n’ont pas encore commencé mais ont prévu de commencer (si vous n’êtes pas sûrs, estimez que la réponse est oui). Ne parlez pas de morts, même si vous ne dites pas qui meurt (que vous le sachiez ou non), c’est un spoiler. Ne parlez pas des personnages qui reviennent/partent, même si vous ne dites que le nom, on n’est pas débiles, quand on sait à peu près où vous en êtes, on comprend très bien que « MADAME MICHU » = « MADAME MICHU EST DE RETOUR DANS CET EPISODE ». Même sans savoir les circonstances d’un « retour », on est complètement dans le point « ne racontez pas ce qui vous a surpris ». Même si vous ne racontez pas clairement quelque chose, s’il est si facile de deviner ce que vous voulez dire en suivant un minimum la série, il y a un problème.
J’ajouterai la sous-catégorie du spoiler du shippeur. De la même façon que ce dont j’ai parlé au-dessus, à partir du moment où on est capable d’identifier les personnages d’une série et un peu leurs relations, certaines réactions et certains éléments paraissant spoiler-proof à son auteur ne le sont absolument pas. Quand vous parlez d’un cadeau de St Valentin alors que les personnages n’ont pas toujours été ensemble, c’est un spoiler. Quand vous parlez du « premier baiser » d’un couple alors qu’ils n’ont pas toujours été ensemble, c’est un spoiler. Et ce, même si vous n’avez pas précisé dans le tweet incriminé de quel épisode/chapitre/tome/autre vous parlez ! Ces exemples paraissent peut-être évidents dans le contexte de cet article, mais j’y ai été confrontée, et il y a beaucoup d’autres choses qui donnent des indices sur l’évolution d’une relation qui sont à éviter. Quand vous parlez d' »eyefucking » (baise par le regard), faites très attention, c’est pas rien, même si c’est subjectif. C’est un peu plus délicat pour les ships qu’on ne partage pas et qui ne sont pas « canon » (c’est-à-dire officiels, si je puis dire), pour lesquels on ne décèle pas forcément ce qui peut avoir de l’importance. Ne parlez pas des scènes qui vous paraissent émotionnellement importantes entre deux personnages (et je parle des émotions des personnages, ici).

Keep your mouth shut

Le spoiler du maniaque

C’est là que ça se complique. Ce spoiler vise apparemment une minorité, dont je fais partie. Je vais donc vous expliquer un minimum de quoi il retourne de mon point de vue.
J’aime regarder, lire des histoires sans rien en savoir (ou en tout cas garder ça au strict minimum). Le plaisir n’en est que plus grand, et on rentre bien plus facilement dans l’histoire.
Si vous me dites que dans la bande-annonce, vous avez vu telle chose se produire, une partie de mon cerveau va s’occuper de guetter le moment où ça se produit, et une autre va interpréter les choses qui se passent avant en fonction de cet évènement. Je vais être dans l’attente de cette scène au lieu de suivre le mouvement du livre/film/épisode (voire de la saison quand le spoiler n’est pas localisé), et c’est ça qui me dérange.
J’ai parfaitement conscience que pour beaucoup d’entre vous, c’est du chipotage, mais je vous demande pas d’être d’accord ni de faire comme moi, je vous demande de ne pas me faire chier avec ce que vous savez.

Le définir précisément me paraît un peu compliqué, mais je vais vous donner quelques exemples qui peuvent constituer des spoilers de ce type.

Les guests (et leurs acteurs) (ce point est extrêmement difficile à gérer quand on veut gérer un blog sur les séries, mais c’est ma faute et laissez donc les pages FB des chaînes ou les tweets des acteurs me spoiler eux-mêmes), le pitch d’un épisode (genre « oh cool, des zombies dans le prochain [titre de série] »), une information sur un personnage (« Untel va revenir dans tel état. » – oui, c’est un combo, c’est du vécu et ça me vient directement de l’acteur), les répliques marquantes, une tenue particulière portée par un personnage, les références…

Autant de choses qui parfois servent justement à augmenter l’attente du téléspectateur mais qui me gênent quand je suis déjà accro aux séries qu’elles concernent. Pour parler clairement, en ce qui me concerne, ces spoilers de névrosé concernent Doctor Who, Supernatural, Castle, feu Being Human (là y’a plus trop de risques de me spoiler ;o), Teen Wolf, Game of Thrones.

Il y a aussi le problème des spoilers par avance. Je sais, ça peut sembler un pléonasme, mais je m’explique.
Quand vous regardez beaucoup de séries, il est impossible de regarder tout ce que vous voulez regarder au moment où ça sort, et à peine plus possible de les regarder dans un délai où il est raisonnable d’engueuler les gens qui vous spoilent sans explication supplémentaire.
Résultat, nous sommes en 2013 et j’ai à peine commencé Merlin, qui est désormais terminée.
Si vous avez aussi décidé de regarder Merlin récemment, et que vous racontez la série, oui, ça me gêne beaucoup. Même si ce ne sont pas des spoilers importants, ça me fait repousser mon visionnage dans l’espoir d’avoir oublié ce que j’ai lu (et je dis bien « espoir », car avoir une bonne mémoire, c’est parfois chiant). Et ça me gêne d’autant plus.

Shut the fuck up

Conclusion

Si vous avez VRAIMENT besoin de vous exprimer d’une manière qui va à l’encontre de tout ce que j’ai dit ici, il existe au moins deux solutions, complémentaires au hashtag « spoilers » (ou une mention SPOILERS en majuscules)(les majuscules, c’est le bien).

  1. Tumblr
    Pour ça, tumblr est génial (malheureusement, tout le monde n’utilise pas ses possibilités, donc un dash peut être un putain de terrain miné selon les gens qu’on suit). Lié à twitter, il permet de parler autant que vous voulez de spoilers (attention néanmoins au titre et au début de votre post, qui apparaîtront dans votre tweet automatique). Si vous vous démerdez correctement, seuls les gens que votre post peut intéresser cliqueront sur le lien de votre tweet. Tumblr permet aussi de mettre une balise « read more » qui rendra tout ce qui se situe après invisible dans les dashboards, ce qui n’est jamais de trop.
    Et puis à la lecture, comme il existe un add-on (Tumblr Savior, au moins sur Firefox et Chrome) qui permet de « muter » les tags, vous pouvez aisément muter le tag « spoiler* » de façon efficace. Les posts ne disparaissent pas complètement, mais il faut vraiment le vouloir pour les lire, y compris le titre.
  2. Les sites liés à twitter pour rédiger des tweets de plus de 140 caractères du style Twitlonger, Tmi.me, etc. qui forcent à cliquer sur un lien pour voir votre tweet en entier. Là encore, faites attention à ce qui apparaît dans votre tweet avant le lien, précisez de quoi vous parler, l’épisode de la série, le chapitre du livre, le numéro de comics, dites le maximum pour que les gens sachent si oui ou non ils vont voir la suite.

Les spoilers sont le plus souvent accidentels, qu’ils soient ponctuels ou pas. J’ai conscience qu’il est quasi impossible de s’en protéger complètement, mais si chacun y met un peu du sien et respecte les différentes sensibilités de chacun, ce sera déjà plus vivable. Ne décidez pas pour les autres ce qui est important ou pas, comme je l’ai expliqué, cette notion est différente selon les gens. Encore une fois, on vous demande pas d’être maniaques mais simplement de faire attention aux informations que vous partagez, de vous poser la question « est-ce que c’est plus drôle/émouvant/surprenant de ne pas le savoir à l’avance ? », si oui, ne le dites pas dans un simple tweet ou statut FB. Le principe est de laisser à chacun le choix du niveau d’informations qu’il veut connaître à l’avance.

D’autre part, une fois que vous avez spoilé, quand vous réalisez que vous avez fauté, présentez vos excuses. Se faire spoiler peut être perçu comme une sorte d’agression, même  en sachant qu’on est pas visé et que ça n’a pas été fait dans le but de causer du tort, c’est extrêmement énervant sur le coup, proportionnellement à l’importance du spoiler. N’allez pas ridiculiser la personne qui vous dit que vous avez abusé ou qui essaye de vous le faire comprendre, ou faire valoir votre liberté d’expression. Je le dis et je le répète, la liberté s’arrête là où commence celle des autres. Vous voulez être libre de parler d’une série, moi je veux être libre de regarder une série quand je veux sans en connaître les évènements marquants à l’avance. Il faut donc voir ce qui pose problème et trouver un compromis, ce que j’espère avoir fait dans cet article.

Oui, il existe des choses plus graves dans le monde, mais si je lis autant de livres et de comics, si je regarde autant de séries et de films, c’est généralement pour rentrer dans ma bulle, là où même ce qui fait mal n’est pas vrai, là où je décide plus ou moins à quoi je suis confrontée etc. Donc si vous me pourrissez ça, oui, je me sens agressée. Je me sens insultée, parce qu’on n’a pas prêté attention à ce que je voulais. Et personne n’aime qu’on l’ignore complètement.

Si vous estimez que j’ai oublié des éléments, faites m’en part, je les rajouterai.

Publicités

17 réflexions sur “ Taisez-vous ”

  1. Si, pour la majeure partie de ce que tu dis, je suis d’accord avec toi, je dirais quand même qu’il est parfois difficile de ne pas spoiler involontairement.

    J’ai déco mon Tumblr de mon twitter, ainsi, comme je reblogue souvent des gifs qui sont des spoilers pour l’épisode qui vient juste d’être diffusé, ça n’apparait que sur mon dash, et je considère que Tumblr est un nid de spoilers, à ne pas fréquenter si on ne veut pas savoir.

    Mais sur Twitter, si je suis prudente sur ce que je dis (genre : Hiiii, il se passe un truc trop bien dans le 103 de telle série, sans préciser quoi), je peux devenir imprudente lorsque je réponds à un tweet de ma T-liste, face à quelqu’un qui spoile… j’ai tendance à me dire, ah bon, si elle le dit, c’est que tout le monde doit savoir, et je réponds, et bam ! je spoile sans m’en rendre compte.

    Parfois aussi, quelques jours après la diffusion d’un épisode attendu, comme le Xmas de DW, les discussions font rage sur Twitter, et difficile de savoir qui a vu l’épisode dans ma Tliste, qui ne l’a pas vu…

    C’est pas simple, les réseaux sociaux 🙂

    1. Je suis bien d’accord, mais c’est pour ça que j’essaye de faire en sorte que les gens – enfin au moins mes lecteurs – se disent aussi souvent que possible « Attention ». Je sais très bien qu’on ne peut pas toujours deviner où en sont les autres (même ceux qui utilisent Bêtaséries ou autre chose, on ne voit pas forcément passer ces tweets dans son fil), mais je voudrais que la réaction face au doute soit de ne pas prendre de risques plutôt que de se dire « elle/il l’a sûrement vu ».
      Quant à tumblr, je ne l’ai délibérément pas inclus dans la première partie parce que pour moi aussi, c’est tellement un nid à spoilers que je me contente d’éviter d’y aller avant d’avoir vu les épisodes « sensibles » ^^. Et c’est plus facile d’éviter tumblr que twitter ou FB, je trouve, puisque c’est plus centré sur le contenu que sur la relation précise qu’on a avec les followers et les followings

  2. Canari de combaaaaaaat !!! *o/*
    On partage le même avis… (c’est un pléonasme cette expression ? *scratch scratch*
    Mais je suis moins clémente envers l’humanité, je rajouterais ce type de spoiler : le spoiler gros c*n. Fait par des gens qui savent qu’ils spoilent, et qui spoilent gras, exprès pour emm*rder le peuple – ça les fait rire il parait, surtout quand le peuple gronde en retour. Et ceux-là, il faut juste les pendre haut et court. ;o

  3. Moi j’ai la technique : je ne suis plus personne sur Tumblr, je me contente d’aller dessus quand je recherche des images d’une série en particulier. Pour ce qui est de Twitter et Facebook, je n’y vais pas du tout tant que je n’ai pas vu l’épisode de la série qui m’intéresse (j’ai fait ça pour Merlin et Being Human et je continue pour Broadchuch et In the flesh, et je ferai de même pour Da Vinci’s Code et Hannibal). Ça n’empêche pas toujours de se faire avoir par inadvertance (genre Being Human et leur bannière installée 3min après la fin de l’épisode).

    J’ai aussi la chance de suivre des personnes qui ne spoilent pas (de toute façon, j’unfollow direct ceux qui passent leur temps à spoiler tout et rien – comme sur Tumblr en fait) et qui se contentent de dire que tel épisode était bien et fort prometteur ! J’approuve =)
    Et bizarrement, le fait de regarder des séries en majorité britanniques aide aussi à éviter tout cela!

    Autrement, en général, tant pis pour les spoilers. Je sais déjà tout ce qu’il se passe dans la saison 2 de Once Upon a Time, dans la 3 de Downton Abbey et même dans la 7 de Doctor Who mais je m’en fiche parce qu’avant même d’être spoilée je n’avais aucune motivation pour regarder… Elle reviendra un jour. Ou pas.

    De mon côté, j’essaye de ne pas spoiler. Ou alors, de façon détournée (comme dans mon billet sur Being Human : j’ai dit qu’ils étaient partis, pas ce qui leur était arrivé)( je ne considère d’ailleurs pas ça comme un spoiler car en faisant une simple recherche sur le nombre de saisons, on voit que les acteurs ont changés…). Parfois, quand c’est trop dur et que je ne sais pas vraiment comment tourner mon tweet, je ne dis rien du tout (comme pour Being Human ou Merlin, je me suis contentée de dire que « snif, c’est fini »). Et quand je vois quelqu’un de ma TL qui découvre une série que j’ai vu 3 ans auparavant, je me tais. Je suis même capable de supprimer certains tweets ou posts qui y font référence de peur de spoiler. L’idée c’est de donner envie de regarder, pas de raconter tout ce qu’il se passe.

    Enfin bref, tout ça pour dire qu’être sériphile, tumblrophile et twittaddict, c’est compliqué.

    1. Oui voilà, le coup des infos très vagues, c’est efficace, parce que justement, ça peut avoir cet effet de teasing sans rien dévoiler. Quand je fais des reviews, j’aime bien essayer de faire ça, ou d’être tellement ambiguë que ça peut mettre sur une mauvaise piste. Le problème c’est que tout le monde n’a pas la même notion du « vague » non plus ><.

  4. Je fais partie des maniaques ! Ce qui ne me garantit pas que je ne fais jamais de bourdes, cela dit. Et je suis pareil pour les bandes annonces, si je veux la voir, je le fais mais ça m’agace qu’on m’impose les infos qu’elle contient.

    Comme dit Lily, sur twitter ça peut être compliqué voire un peu frustrant de se retenir de partager sa joie/tristesse/autre après avoir vu un épisode. Alors que parfois même lire un simple « oh putain cet épisode était génial/horrible » me fait l’effet d’un spoiler qui me dicterait la réaction que je suis censée avoir après visionnage …

    Bref, c’est compliqué.
    Mais super important, par respect pour les autres.

    Je crois que je vais essayer de plus utiliser tumblr et wordpress pour partager ça. D’ailleurs, faut que je m’entraîne avant le retour de Teen Wolf ou bien ça va être un beau bazar !!

    1. Pareil, avec tumblr et mon blog qui était au départ consacré aux fanfics, je me dis que j’ai bien assez de place pour m’épancher plus ou moins sur les épisodes ou autre. Du coup ce que je tweete ou met sur FB peut se limiter à des onomatopées ou des choses à peine plus développées ^^.
      ET, aussi, ne pas regarder/lire en ayant un clavier à porter de main, ça aide xD.

  5. T’as peut-être attendu longtemps avant de le sortir, mais t’as eu raison, il est très bien fait c’t’article. Et je suis entièrement d’accord… Ça me rappelle des potes qui étaient dans la file d’attente du ciné il y a une bonne quinzaine d’années, en train d’attendre pour pouvoir voir je ne sais plus quel film, et des gens sortant de la salle les ont troll/spoilés avec un gros « oh il était trop bien ce film, quel dommage que XYZ il #@!?$# à la fin… ».

  6. Ton article est intéressant mais je ne sais pas comment y réagir. Je suis d’accord sur la plupart des points avec toi mais éviter tous les spoilers sur la toile c’est impossible et qq part tu empêches les gens de parler de ce qu’ils ont envie sur twitter. Attention je déteste les spoilers mais j’aime réagir quand je regarde tel épisode ou telle série.
    Par exemple je découvre TWW alors que la plupart de ma TL la connait par coeur, j’aime réagir sur la série mais je ne sais pas si tu l’as vu par exemple mais j’ai envie d’en parler avec Vicky ou Lorna.
    C’est assez dur de savoir où comment un spoiler… Après évidemment les grosses révélations ca a tendance à me gaver si je suis spoilée, cela dit c’est inévitable… Je me suis mangée un vilain méchant spoiler d’ailleurs sur TWW. Ca m’a fait mal mais je suis passée à autre chose.
    Mon commentaire est un peu fouillis, ton article est un coup de gueule que j’ai eu envie de passer depuis des lustres mais je me dis que la toile sera toujours remplie de spoilers…

    1. Oui m’enfin comme je le dis, c’est pas parce qu’on peut pas tout éviter qu’il faut pas faire gaffe.
      Je sais bien que c’est agréable de discuter avec les autres, de réagir sur twitter (pas plus tard que cette nuit, j’ai réagi à la saison 3 de The L Word de façon très libératrice), et je le fais, ça n’empêche qu’il est a priori rare que je spoile les gens.

      1. Je suis d’accord mais parfois tu ne le fais pas exprès. Tu n’as pas forcément l’envie perverse d’emmerder le monde en parlant d’un truc…
        Par exemple tu parles de The L World, je n’ai pas vu la série même si je compte le faire un jour pour autant je ne vais pas ennuyer tout le monde parce que je ne l’ai pas vu… La série commence à dater donc je me dis que c’est moins grave. Tu vois ce que je veux dire ?! Si je me prends un spoiler je le prendrais bien moins mal que si c’est sur Game of Thrones par exemple !
        J’ai du mal à m’exprimer et je suis entièrement d’accord sur le fait de faire attention, cela dit je pense que c’est difficile de mettre tout le monde d’accord à ce sujet…

        1. Je ne vois pas quoi te répondre que je n’ai déjà dit. Je comprends très bien ce que tu dis, mais c’est toujours le même problème sur tout, et c’est pas pour ça qu’il faut continuer sur sa lancée sans essayer de faire plus attention. Les automatismes, ça se change.

        2. Je ne dis pas que c’est mal mais je te trouve un peu injuste… Pourquoi ne quittes-tu pas twitter si ca te soule autant les spoilers ?!
          Je ne vais quasi jamais sur TumblR à cause de cela. Je trouve l’outil sympa mais les spoilers dessus c’est impressionnant…
          Faire attention et respecter l’autre je le comprends et je suis pour à 200% mais demander aux gens de ne plus parler de leur ressenti (immédiat ou non) je trouve ca un peu excessif…

        3. -_- Non mais là, on dirait que t’as pas lu l’article en entier. Je ne demande pas DU TOUT aux gens de ne plus parler de ce qu’ils regardent/lisent sur twitter.
          D’autre part, je tweete pour communiquer avec mes potes, qui aiment les séries ou pas, qui utilisent d’autres moyens 2.0 de communiquer ou pas, je ne vois pas pourquoi je devrais quitter twitter parce qu’une PARTIE des gens se fiche des autres. Et tu me dis que je suis excessive après que j’aie rédigé un post en râlant, moi je trouve cette accusation excessive. Je crois bien n’avoir même pas unfollowé quelqu’un uniquement à cause des spoilers à ce jour, et pourtant j’en ai subi assez pour pondre cet article. Je demande juste que chacun laisse les autres décider eux-mêmes, en quoi est-ce excessif ? Je sais pertinemment que les accident arrivent, mais encore une fois, avec un peu de volonté, ça demande pas grand chose de limiter les dégâts. Nulle part dans le post je réclame l’erradication complète des spoilers, ce serait un non-sens.

  7. Je suis trop d’accord, je n’aime pas les spoilers et j’essaie de ne pas me spoiler moi-même (et ce n’est parfois pas facile finalement ^^) et de ne pas spoiler les autres. Mais je pense que ma tâche est facilitée par le fait que je ne suis inscrite pour le moment sur aucun réseau social ^^

    1. Ah, je te le confirme xD. J’avais pas beaucoup de problèmes jusqu’à il y a 2 ou 3 ans maxi. Mais à force de suivre de plus en plus de gens, ça devient plus risqué, forcément ^^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s