Heat Wave

Richard Castle, 2009

Le pitch: Jameson Rook est un journaliste qui a du talent et du succès. Son dernier projet en date est de faire un reportage sur la police de New York, plus précisément en suivant Nikki Heat. Nikki n’est pas fan de Rook, en tout cas elle ne montre aucun intérêt spécial, aucune curiosité envers lui et est agacée par chaque nom de célébrité qu’il lâche pour se rendre intéressant.
Malgré tout, Rook va s’avérer pas si inutile que ça pendant l’enquête sur la mort d’un riche agent immobilier pas si clean que ça.

Mon avis: Je n’ai pas grand chose à dire. J’ai passé un très bon moment à la lecture, mais c’est vraiment un bonus à la série, pas un bon livre en soi. Si on s’empêche de voir Castle et Beckett en regardant Rook et Heat, il reste pas grand chose. C’est un peu comme un épisode écrit, donc en un seul épisode, on a pas forcément un aperçu de tout l’intérêt des personnages.

Mais comme je le disais, j’ai passé un bon moment. J’imaginais complètement Castle et Beckett, je suis sûre que tout le monde a fait pareil de toute façon. Certaines sont du pain béni pour les shippeuses (bon je me suis fait spoiler par la série, plus précisément par la biatch qui joue Nikki Heat)(J’adore Laura Prepon, que ce soit clair, mais pas son perso dans la série ;o). Rook est presque aussi craquant que Castle avec sa maladresse et sa façon de tirer les ficelles qu’il peut pour tenter de servir à quelque chose.
J’ai aussi aimé les clins d’oeil à la réalité, en particulier les remerciements  de Castle à  ses amis « Nathan, Stana, John, Seamus, Susan, Molly, Ruben and Tamala », et ses allusions aux autres personnages comme sa fille et sa mère.
L’interview de Castle est plutôt basique en tant qu’interview, mais c’est du Castle, donc c’est drôle. Et chou, notamment quand il s’inquiète de savoir ce que Kate va penser de LA scène.

Comme je le disais donc, j’ai bien kiffé ce livre, mais il n’est pas du tout à offrir à des gens qui ne regardent pas encore la série. Enfin peut-être que ça peut donner envie, je n’arrive pas à me rendre compte.

J’oubliais une chose. Ma scène préférée se trouve à la page 103. Pas à la page 105, mais 103. Si vous avez lu le livre et que vous me le demandez, je peux être plus précise dans les commentaires.

Vous pouvez lire un extrait chez Fashion ainsi que son avis, et aussi l’avis de Yueyin.

Publicités

3 réflexions sur « Heat Wave »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s